Catégories
Newsletter

Défi golfique…

Guettant nos faiblesses et nos doutes, le piège charismatique des techniques complexes et coûteuses nous attire au risque de nous perdre.
Et si c’était plus simple…

Au fond, quid de la forme ?

Chaque prospect ou client propose un concept qui pousse à la réflexion sur la rédaction. En profondeur et en créativité si possible.

Comme le swing, pour atteindre l’objectif avec plaisir, il semble qu’il suffise d’encourager l’inertie sur son axe : le nombril.

Écrire le processus d’une méthode golfique, dont l’argument repose sur la simplification par l’exploitation d’une compétence innée et sur le lâcher-prise, c’est s’obliger à rester sur fond.

Golfeuse au putting
Concentration
Golfeuse sur le parcours
Explosivité
Driver devant balle de golf
Trajectoire

La pertinence du contenu repose sur la maîtrise du fond, au cœur du sujet. La forme en est l’expression, mais, d’un point de vue communicateur, elle en est aussi le faire-valoir qui se doit d’accrocher au premier coup d’œil, dans la vraie vie et sur la toile. 

Alors que, comme pour le golf, en agrégeant au fond des techniques nombreuses et contraignantes, on prend le risque de s’éloigner d’autant du sujet. Même si les résultats sont visuellement corrects, jusqu’à exceptionnels, l’apparence reste une valeur calculée et trompeuse parfois. Comme pour le swing, la partie visible n’est peut-être que le reflet hyper contrôlé d’un fond déstructuré à force d’être monitoré. 

Si les balles, respectivement les messages, ne volent pas, ou mal, c’est peut-être que la forme a pris le pouvoir sur les fondamentaux.

Rythme, équilibre et impact.​

Se faire confiance, partager ses expériences et prendre du plaisir pour progresser. 

Et passer à la prochaine étape.

Golf panneau next tee

Rédactionnellement Vôtre